Itinéraire 

D. La balade démarre à l’ombre des vacoas (pandanus utilis) sur des morceaux de roches basaltiques qui est le résultat d’une coulée de lave issu de l’éruption du Piton Vincendo. Pendant une dizaine de minutes, la marche continue à ciel ouvert en bord de mer. Tout du long, vous pouvez admirer les vagues déchainées de l’océan Indien s’écraser sur le linéaire côtier du Sud Sauvage. Pour les amateurs de botanique, c’est l’occasion de découvrir des plantes endémiques et indigènes marines rares. Une table de lecture installée par le conservatoire du littoral, cite des espèces endémiques et indigènes : la saliette (Psiadia retusa), la lobelia serpens aux fleurs bleues, la lavangère (Delosperma napiforme), ainsi qu’une population de bois matelot rares (Pemphis acidula) à l’échelle de l’île, éparpillées au milieu du « gazon pique fesse ».

0h10. Ensuite, nous retrouvons un sous-bois composé de vacoa et de choka (Furcraea foetida).

0h45. Nous accédons ensuite à une curiosité géologique tant sur le plan visuel que par sa genèse : le cap Jaune. Cette éruption qui débuta en mer a donné naissance à une magnifique falaise de couleur jaune. C’est l’un des rares endroits de l’île, où l’on peut voir le résultat du mélange de l’eau et du magma en fusion. Cette rencontre a provoqué des éruptions très violentes qui ont fragmenté la lave. Cet aspect de couleur ocre est le résultat de débris de magma mélangés aux blocs de laves anciennes appelées hyaloclastites. Au niveau de la faune, si vous avez de la chance et pendant l’hiver austral, les baleines seront peut-être au rendez-vous, et ce à quelques petites dizaines de mètres de la côte seulement. Des oiseaux marins tels que le paille-en-queue, ou encore le Pétrel de Bourbon (Pseudobulweria aterrima) rivalisent de virtuosité dans leurs vols en rase motte à la recherche de poissons. Ces derniers étant également la proie des pêcheurs locaux, qui souvent défient l’océan avec leurs cannes à pêche localement appelées gaulette.

1h30. Retour à Vincendo par le même chemin. Mathieu Balanger, en tant que guide de découverte et de loisirs est un relais vivant entre le terroir et le touriste à la recherche d’authenticité. Il emmène le visiteur à la découverte à la fois du patrimoine touristique, agricole et environnemental de l’île. Ce « un conteur moderne » encadre des balades découvertes à visées naturalistes, et organise des chasses aux trésors pour découvrir la faune et la flore de façon ludique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here